Un recours collectif contre Volkswagen

Ce contenu n'est pas disponible dans la langue sélectionnée.

De Louis-Samuel Perron, Journaliste à La Presse

Les demandes de recours collectif contre Volkswagen se multiplient depuis l’éclatement du scandale des tests antipollution frauduleux. Mais une requête déposée hier en Cour supérieure ratisse encore plus large : tous les concessionnaires du Québec sont ciblés dans cette affaire. Les dommages réclamés pourraient atteindre les dizaines de millions de dollars.

Les cabinets d’avocats montréalais jouent des coudes pour défendre les propriétaires ou ex-propriétaires des 25 000 véhicules équipés d’un logiciel espion permettant de contourner les normes environnementales. Mardi, le cabinet Belleau Lapointe a déposé une requête contre le géant Volkswagen et ses filiales canadiennes et américaines, tandis que le cabinet Kugler Kandestin a fait de même contre le siège social allemand de Volkswagen et sa filiale canadienne.

Le cabinet d’avocats Roy Larochelle sort donc du lot en ciblant également les 46 concessionnaires Volkswagen et Audi au Québec. Dans sa requête, le cabinet soutient que ceux-ci sont « solidairement responsables de la violation par Volkswagen de la garantie de qualité des biens vendus ou loués à long terme ».

Le reste de l’article à lire ici

Ce contenu a été mis à jour le 14 octobre 2015 à 20 h 50 min.

Commentaires

6 commentaires pour “Un recours collectif contre Volkswagen”

Eric Guay, ing

29 septembre 2015 à 18 h 00 min

JE vous écrit pour laisser un commentaire personnel pour tous ces recours collectifs.

À ce que je sais, c’est toute la planète qui subit cette pollution.

Ne devrait-il pas plutôt y avoir un recours collectif du Canada entier, ainsi que de tous les autres pays envers ces compagnies frauduleuse.

C’est moi entre autre qui sur l’autoroute, suit un voiture Volksvagen diesel, et subit les effets de cette pollution en respirant l’air nauséabonds de ces voiture Diesel.

J’ai moi-même utilisé une Jetta Diesel de la compagnie que j’utilisait pour aller à mon travail durant 1 ans et qui l’a fait changé car elle puait assé qu’elle me donnait mal à la tête. Depuis que j’ai une voiture à essence, je n’ai plus mal à la tête en voiture.

C’est simplement un commentaire envers tous ces avocats qui entame des recours collectif, sans penser aux autres personnes qui respire cette pollution.

Bien à vous !

Eric Guay, ing.

LOUAHEM

13 octobre 2015 à 9 h 14 min

Bonjour,
Un numéro vert est mis a disposition pour savoir si notre véhicule est concerné par le problème des moteurs diesel. Je suis inquiète et pas du tout rassurer , une interlocutrice me dit que mon véhicule est peut être concerné une incertitude , elle me dit que je vais recevoir prochainement un courrier de mon concessionnaire pour une expertise de mon véhicule. Je ne comprends pas pourquoi, si je ne fais pas ma propre démarche, le concessionnaire ne prévient pas ses clients .c’ est bien dommage!

Benoit Blouin

30 novembre 2015 à 12 h 49 min

Comment faire pour faire partie du recours collectif contre Volkswagen…car je suis propriétaire d’une Jetta 2013 TDI (Diesel)… Merci pour votre suivi…

    hvaillancourt

    30 novembre 2015 à 14 h 05 min

    Bonjour Monsieur Blouin,

    Merci pour votre intérêt pour notre blogue. Vous pouvez vous informer sur vos droits quant à ce recours collectif en cours en communiquant sans frais directement avec les bureaux d’avocats en demande. Par exemple, le cabinet Belleau Lapointe semble impliqué et vous pouvez leur téléphoner au 514.987.6700 (http://www.belleaulapointe.com/fr/coordonnees/). S’il ne représente pas vos intérêts particuliers quant à votre type de véhicule, ils vous diront avec quel cabinet communiquer.

    Au plaisir

aurele belanger

11 janvier 2016 à 14 h 02 min

Comment faire pour faire partie du recours collectif contre Volkswagen

    hvaillancourt

    11 janvier 2016 à 15 h 30 min

    Bonjour,

    Merci pour votre intérêt pour notre blogue. Vous pouvez vous informer sur vos droits quant à ce recours collectif en cours en communiquant sans frais directement avec les bureaux d’avocats en demande. Par exemple, le cabinet Belleau Lapointe semble impliqué et vous pouvez leur téléphoner au 514.987.6700 (http://www.belleaulapointe.com/fr/coordonnees/). S’il ne représente pas vos intérêts particuliers quant à votre type de véhicule, ils vous diront avec quel cabinet communiquer.

    Au plaisir

Laisser un commentaire